mardi 11 août 2020

Collection Byzance



J'ai le plaisir de partager avec vous ma source d'inspiration pour la collection automne hiver 2020
et de vous en présenter quelques fragments.
 La collection Byzance  sera en ligne vers fin août à début septembre.

Cette collection est inspirée de l'empire byzantin



Au carrefour entre Orient et Occident, le vêtement byzantin évolua à partir des vêtements portés pendant l’empire romain, y ajoutant couleurs et motifs importés par les marchands venus d’Orient et du Moyen-Orient ainsi que de l’influence et des traditions des peuples qui furent associés d’une manière ou d’une autre à l’Empire byzantin.
 
 Il atteindra une variété et une richesse de couleurs, de tissus et d’ornementations dépassant largement les périodes fastes de Rome. Le vêtement de base au début de l’empire byzantin était la tunique pour les deux sexes ainsi que la toge pour les hommes et la stola pour les femmes.






 La mosaïque byzantine dont l’apogée se situe entre le VIème et le XVème siècle plonge ses racines dans une longue tradition venue de la Grèce antique et de Rome.
 
Les Byzantins appréciaient la couleur et les riches motifs que rapportaient les marchands de leurs voyages en Orient. Les rouges profonds, les bleus, verts et jaunes de toutes nuances firent leur apparition sur les vêtements des riches alors que la couleur pourpre était réservée à l’empereur.




 J'ai traduit la richesse des motifs des étoles byzantines par des jacquards sur des grandes étoles en les travaillant en assemblages de plusieurs motifs, des motifs géométriques, floraux. 
Les fils dégradés donnent aux étoles la patine des vêtements anciens.

l'étole et la veste Byzance

L'étole Byzance est réalisée en patchwork de jacquards. Inspirés de l'art byzantin, les motifs de jacquards emprunts d'hellénisme, d'orientalisme et de romanité se juxtaposent et s'harmonisent pour nous rappeler la richesse et la beauté de l'art byzantin.




L'étole Bosphore est une variation autour de la mosaïque byzantine, alternant des carrés déclinés dans des coloris différents et des motifs représentant des croix orthodoxes

l'étole Bosphore




La veste, les mitaines et le bonnet Théodora sont inspirés de la mosaïque représentant l'impératrice Théodora à la basilique Saint-Vital de Ravenne, artiste de cirque parvenue à s'extraire de sa condition pour gravir les marches du pouvoir.


manteau Balkan - veste Théodora - mitaines Théodora



manteau Balkan et robe Sophie

 
L'écharpe Danube porte le nom du fleuve qui joua un très grand rôle dans l'empire byzantin qui s'est assuré la maîtrise du fleuve.
Des petits miroirs incrustés au centre des carrés de crochet jouent les reflets de l'eau. 

                                            
 
 A très bientôt pour découvrir cette collection sur le site !
 
Danièle Dietrich

1 commentaire: